VERSAILLES 78000


Temple de l'Amour - Domaine du Petit Trianon - Château


Situé sur une île du Jardin anglais, le Temple de l'Amour a été élevé en 1778 par Richard Mique. Composé de douze colonnes corinthiennes reposant sur un socle circulaire surélevé de sept marches, l'édifice est recouvert d'un dôme protégeant une copie de l'oeuvre de Bouchardon aujourd'hui conservée au Louvre, intitulée l'Amour taillant son arc dans la massue d'Hercule. L'oeuvre originale sera commandée en 1740 par Philibert Orry, Directeur général des Bâtiments du roi. Le modèle en terre cuite, présenté au Salon de 1739, est aujourd'hui conservé au musée Bonnat de Bayonne. Bouchardon, accaparé par l'exécution de la fontaine de Grenelle , ne commencera les études qu'en 1745. Le modèle en plâtre sera présenté au Salon de 1746. Le bloc de marbre sera délivré le 1er juin 1747. La statue, exécutée de juillet 1747 au 12 mai 1750, sera placée dans le salon d'Hercule du château de Versailles, puis transférée dans le salon de l'Orangerie du château de Choisy-le-Roi en 1752. Elle sera transportée au Louvre pour être moulée et copiée par Mouchy en 1778, pour Madame de Pompadour. Cette reproduction sera alors placée dans le temple de l'Amour à Trianon. L'oeuvre originale sera déplacée de la salle des Antiques à la Grande Galerie, en 1797. L'architecte Pierre François Léonard Fontaine (1762-1853) la réclamera le 30 juillet 1802, pour orner le bassin des Vingt-Quatre Jets du parc du château de Saint-Cloud. Le Louvre en redeviendra propriétaire sous la Restauration. L'oeuvre originale porte l'inscription suivante : "Par Edmé Bouchardon de Chaumont en Bassigny Fait en 1750".

Date et heure de prise de vue : 13-08-2008 - 13h07
Photographie numérique : Francis CAHUZAC

PATRIMOINE VERSAILLES         KIOSQUES ET GLORIETTES

RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Versailles 78000 - C.F.P.P.H.R. © 2016 - villedenevers@free.fr