ORVEAU-BELLESAUVE 45330


Obelisque astronomique - Nord-est du bourg


Au début du XVIIIe siècle, Picard, La Hire et les Cassini mesurèrent le méridien origine de Paris de Dunkerque au Mont Canigou. En 1739 et 1740, Cassini de Thury et Lacaille effectuèrent une seconde mesure de la Méridienne. En même temps, fut réalisée une carte générale du Royaume, connue sous le nom de carte de Cassini à l'échelle du 1/86400e. Elle fut commencée par Cassini de Thury et continuée par son fils Jacque-Dominique Cassini. En 1740, Cassini décida de baliser la ligne méridienne par 96 obélisques. On ignore combien d’obélisques furent construits mais il n’en reste que trois connus aujourd’hui : à Paris (Montmartre), Manchecourt (45) et sur la commune d’Orveau-Bellesauve. Certains monuments sont des mires mais ne font partie des 96 monuments. L’obélisque d’Orveau a 7 mètres de haut. Il porte l’inscription « Méridienne de l’Observatoire – Echelle 541 toises 2 pieds MDCCXLVIII (1748) ». La plaque de l’obélisque d’Orveau a été pulvérisée par la foudre tombée sur le monument dans les années 1960-70. Ces trois obélisques, Paris, Manchecourt et Orveau étaient à l’origine surmontés d’une fleur de lis, remplacée après la révolution de 1789 par un fer de pique.
L'obélisque astronomique d'Orveau est classé aux monuments historiques depuis le 28-08-1916.

Date et heures de prise de vue : 20-04-2008 - 14h50 et 14h55
Photos numériques : Francis CAHUZAC


OBELISQUES         RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine d'Orveau-Bellesauve 45330 - C.F.P.P.H.R. © 2009 - villedenevers@free.fr