BOURGES 18000


Obélisque à Béthune-Charost - Jardin de l'Evêché

En 1801, un an après la mort d'un des grands hommes du Berry, Armand Joseph de Béthune, comte de Charost, les berruyers proposent aux autorités locales d'édifier un grand monument à sa mémoire. Il est prévu de réaliser trois parties, demi-circulaires, au centre du jardin de l'archevêché, avec un premier groupe composé de trois statues, celle du milieu devant représenter le citoyen Béthune-Charost. Il est entouré d'un noble vieillard à droite et, à ses pieds, de jeunes enfants. Plus en retrait, une statue symbolisant "la navigation", elle est appuyée sur un trident en reconnaissance du projet relatif au canal du Centre, qui deviendra celui du Berry. La seconde partie, c'est une jeune femme éplorée, elle est triste, elle représente le Cher qui pleure. Quant à la troisième et dernière partie de ce monument, c'est à nouveau une statue de Béthune-Charost qui semble dire "de faire attention aux vertus sociales", il est alors sévère mais majestueux. Ce magnifique projet aurait pu devenir une oeuvre monumentale, mais le résultat ne sera pas à la hauteur des ambitions des berrichons. Rien de la description précédente ne sera exécuté, il n'y avait de l'argent nulle part. On construisit, en 1802, un simple obélisque de pierre portant une plaque gravée et un médaillon.

Date et heure de prise de vue : 16-12-2008 - 9h40
Photo numérique : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE BOURGES         OBELISQUES

RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Bourges 18000 - C.F.P.P.H.R. © 2017 - villedenevers@free.fr