LOGES VIGNERONNES, TONNES ET MASETS

Par Francis CAHUZAC et collaborateurs

Dernière mise à jour : 20-04-2017


De même que les lavoirs étaient autrefois réservés aux femmes, les loges, caractéristiques abris destinés aux viticulteurs, étaient réservées aux hommes. Il s'agissait le plus souvent d'une petite construction sobre et rustique pourvue d'une ou deux ouvertures. L'orifice principal regardait souvent le point le plus bas de la vallée. L'on y séjournait exceptionnellement pour la nuit. Nous avons retrouvé à Genilac (42) une loge qui possédait un siège de "guetteur", taillé dans la roche même. Celui-ci était judicieusement situé face à une ouverture qui permettait de voir l'arrivée impromptue des femmes de ces rudes travailleurs d'antan, qui se réunissaient souvent pour boire...

BEZIERS 34500


Dans le Biterrois, pays du vin par excellence, l'on peut observer une multitude de masets (loges en Languedoc) de ce type. Leur particularité était de servir accessoirement d'écurie. Un cheval, destiné aux usages agricoles pouvait y être confortablement logé au rez-de-chaussée. L'étage était quant à lui destiné au repos du personnel. Nous pouvons aussi nettement remarquer la présence d'un puits attenant inclus dans la construction. Le puisage se faisait de l'intérieur. Pour alimenter l'abreuvoir, situé à l'extérieur, il suffisait de verser du puits le contenu du seau par un conduit reliant directement l'abreuvoir. Aujourd'hui beaucoup de ces pauvres masets, pourtant dans un état de conservation admirable, demeurent complètement abandonnées au milieu du vignoble. Celui-ci est parfois encore exploité, mais l'automobile a hélas remplacé le cheval.

Maset typiquement biterrois avec son puits

MARZY 58180


Il y a au moins une quarantaine d'années que les vignes ont déserté les coteaux de Marzy. Pourtant, cette paisible localité, située aux portes de Nevers, possède encore de nombreux vestiges qui rappèlent l'activité vigneronne qui y fut jadis intense sur les pentes de la Loire. Telles ces petites loges remarquables, dont certaines ayant été plus ou moins bien réhabilitées, servent occasionnellement d'habitation ou de débarras. D'autres de ces pauvres constructions, moins chanceuses, sont livrées à leur triste sort et se dégradent hélas chaque jour un peu plus.

Loge des Crottes
Loge des Crottes
Loge de la réserve
ornithologique
Loge des Crottes
Loge des Egouleaux
Derrière le 40 rue
de la Croix-St-Etienne
29 rue de la Croix-St-Etienne
Loge du 20 rue des Mourez

NEUVY-SUR-LOIRE 58450


Emouvant vestige d'un passé pourtant bien proche, la loge des Pendants (IGN 2421 E) située à l'extrémité nord-ouest de la commune de Neuvy-sur-Loire domine encore fièrement la colline à flanc de Loire où passent en contrebas les trains rapides qui ne s'arrêtent plus avant Cosne-Cours-sur-Loire, gare la plus proche située à une quinzaine de kilomètres. Hormis cette belle construction de facture typique, que la ruine a malheureusement déjà bien entamé, rien ne laisse aujoud'hui présager que ces vastes étendues de cultures céréalières abritaient auparavant la vigne.

(Le toit de ce pauvre édicule s'est totalement effondré lors de pluies survenues début septembre 2003)


Ce superbe ouvrage possède deux niveaux en liaison avec une petite cheminée qui devait permettre aux vignerons de se chauffer l'hiver. Un vestige de chaise au premier étage et un banc dans la partie inférieure étaient encore en place lors de notre visite. Notons aussi dans la partie inférieure la présence de trois sulfateuses et d'un curieux tonneau destiné à un usage vernaculaire.

NEVERS 58000


En zone urbaine, seul l'oeil exercé pourra discerner de ci de là certains vestiges caractéristiques du temps passé, comme ces petites loges vigneronnes, que l'urbanisme a temporairement oublié et qui s'offrent à nous le temps d'une flânerie dans les rues de ces faubourgs résidentiels.

Loge 36 rue des Chailloux
Loge 19 bis rue des Montapins

Contrairement aux constructions affectées aux petits animaux domestiques, ces édicules, en tous points très similaires, ne se distinguent que par la présence d'un conduit d'évacuation de cheminée, si caractéristique d'une occupation humaine.

POUILLY-SUR-LOIRE 58150


La Loge
aux Moines
Au sud-ouest
de la Loge aux
Moines
A l'est du
hameau des
Loges

AUTRES LOCALITES


Nous noterons qu'il existe également un autre type de construction, appelé "tonne" en Auvergne, désignant une loge de taille plus importante, pouvant servir de remise à chevaux ou tracteurs.

Bézu-le
-Guéry
02310
Fitou
11510
St-Rome-
de-Tarn
12490
Font-
gombault
36220
Beaulieu-
les-Loches
37600
Preuilly-
sur-Claise
37290
Preuilly-
sur-Claise
37290
St-Germain
-Lembron
63340
Mornant
69440
St-Maurice-
sur-Dargoire
69440
Fitou 11510
Ménétréol-sous
-Sancerre 18300
Sancerre 18300
Sancerre 18300
Bléré 37150
Preuilly-sur-Claise
37290
La Charité-sur-Loire
58400
St-Pierre-le-Moûtier
58240
Varzy 58210
Pérignat-lès-Sarliève
63170


BORIES ET CABANES         RETOUR CFPPHR


Inventaire des loges vigneronnes - C.F.P.P.H.R. © 2017 - villedenevers@free.fr