PARIS 75006


Gnomon astronomique - Eglise Saint-Sulpice

En 1727 l'abbé Longuet de Cergy, curé de Saint-Sulpice, commande au célèbre horloger anglais Henri de Sully un gnomon astronomique. Celui-ci servira à déterminer avec précision solstices et équinoxes. A peine la tâche commencée, la mort de Henri de Sully survient. On confie donc la suite du travail à Claude Langlois, Ingénieur aux Galeries du Louvre, sous la direction de Pierre Charles Le Monnier de l'Académie des Sciences. Le gnomon ne sera achevé qu'en 1744. Composé d'un obélisque en marbre blanc de 10,72 m de hauteur au milieu duquel court une méridienne se prolongeant à travers le transept de l'église sur une longueur de 51,635 m, ce dispositif permet toujours à midi (midi solaire = 12h50 heure légale à Paris) de suivre le solstice d'été et d'hiver ainsi que les équinoxes de printemps et d'automne.

Date et heure de prise de vue : 21-09-2006 - 13h05
Photographie numérique : Francis CAHUZAC


PATRIMOINE DE PARIS 75006         CADRANS SOLAIRES

RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Paris 75006 - C.F.P.P.H.R. © 2018 - villedenevers@free.fr