FONTGOMBAULT 36220
Inventaire du patrimoine historique

Par Francis CAHUZAC, Gilles GARNAUD et collaborateurs

Dernière mise à jour : 19-11-2016


Le nom de Fontgombault viendrait de l'ermite Gombault qui vivait au Xe siècle reclus dans des grottes près d'une fontaine (font) toujours existante. En l'an 1091 Pierre de l'Etoile et ses acolytes fondèrent l'abbaye Notre-Dame sur la rive droite de la Creuse en face des grottes où jusqu'alors ils avaient vécu. Peu après la construction du monastère, les premières maisons du bourg virent le jour. En 1569 les calvinistes pillèrent et détruisirent le monastère qui ne fut restauré que vers la fin du XVIIe siècle. En 1741 les moines Bénédictins furent remplacés par des Lazaristes jusqu'à la révolution où l'abbaye fut vendue comme bien national. Les trappistes de Bellefontaine rachètent les bâtiments en 1849 mais repartent en 1905. Durant la grande guerre les bâtiments sont convertis en hôpital militaire pour l'armée belge. A la fin de la guerre, l'église reprends possession des murs et y voit s'établir en 1948 des moines venus de l'abbaye de Solesmes. Fontgombault vit jadis la culture de la vigne rayonner et ses caves, constituées d'anciennes carrières, eurent leur renommée. Aujourd'hui, ce bourg paisible implanté le long de la rive droite de la Creuse, voit affluer quelques touristes en période estivale que la Brenne et son parc naturel régional attire, autant que l'abbaye qui reçoit des hôtes pour quelques nuits, friands de messe en latin.

Cloche de
carillon
Croix en
pierre
Grotte
des Ermites
Heurtoir
Loge
vigneronne
Maison
Monument
aux morts
Panneau
Michelin
Pompe
Briau
Pompe
à bras
Puits à eau
Autel désaffecté
Abbaye Notre-Dame
Abbaye Notre-Dame
Eglise St-Jacques


RETOUR CFPPHR


Inventaire du patrimoine de Fontgombault 36220 - C.F.P.P.H.R. © 2016 - villedenevers@free.fr