ANDELOT-BLANCHEVILLE 52700


Dolmen de la Pierre qui Tourne ou du Fort Bévaux


Pierre qui Tourne, Pierre Tournante, Pierre qui Vire sont des appellations courantes de ces mégalithes auxquels s'attachent d'innombrables légendes. Ce dolmen abritait une chambre funéraire en forme de cuvette de 10 à 20 cm de profondeur creusée dans le sol naturel. Le fond avait été matérialisé par un cailloutis serré, très tassé, et des plaquettes calcaires. La dalle supérieure qui recouvre le coffre pèse environ deux tonnes. Une fouille méticuleuse effectuée en 1973-1974 par Jean-Claude ETIENNE des différentes strates du remplissage de la chambre a révélé la présence de restes osseux humains (dents, fragments d'os crânien...) et de différents objets :
- De la période du Néolithique : pointe de flèche, racloir,
- De la période de l'Age du Bronze : un col de vase,
- Du Moyen Age : tessons de céramique.
Les résultats des fouilles montrent avec évidence les réutilisations successives de la sépulture à des époques très différentes.

Date et heure de prise de vue : 6-06-2010 - 16h20
Photo numérique : Sylvain HOCQUET


MEGALITHES 52         RETOUR CFPPHR



Inventaire du patrimoine de Andelot-Blancheville 52700 - C.F.P.P.H.R. © 2011 - villedenevers@free.fr