ANCIENNES CROIX

par Francis CAHUZAC et collaborateurs

Dernière mise à jour : 11-07-2017


S'il est bien un petit patrimoine omniprésent dans nos campagnes et même dans nos villes, ce sont les croix.
Héritage d'une tradition religieuse vieille d'au moins 2000 ans, ces petits vestiges, dont les plus anciens encore dressés remontent au Haut Moyen Age, ponctuent discrètement nos paysages.
Qu'ils soient menhirs christianisés, croix de chemin, de carrefour, de cimetière, croix hosannière, en pierre, en fer, en ciment, en bois, calvaires (avec un Christ), golgotas (calvaire entouré de deux comparses), le matériau local est toujours à l'honneur quand les guerres n'ont pas accompli leur effet dévastateur, à moins que ce ne soient aussi les tempêtes ou le vandalisme. La période révolutionnaire du XVIIIe siècle en est un bien triste exemple.


Les croix en ciment ou en bois remplacent souvent des monuments plus anciens détruits. Quant à celles en fer, on peut imaginer que nombre d'entre elles ont rempli pour la pierre la même fonction à une époque plus éloignée. Telles ces belles croix en pierre au fut cylindrique gravé et dont le sommet, décapité par une ancienne tempête a été reconstruit en métal.


Notre tour d'horizon mettra notamment l'accent sur les croix monolithes ou bornales, édicules qui, comme leur nom l'indique, ne sont consitués à l'origine que d'une seule pierre. Cette dernière pouvant avoir été cassée au fil des ans et des morceaux enlevés ou rajoutés. Parfois taillées d'une manière étonnamment fruste, leur physionomie irrégulière suggère un réemploi d'origine mégalithique. En fait, leur unique fonction était au Moyen Age de borner les vastes domaines appartenant à l'Eglise, délimitant aussi les circonscriptions pour le paiement de la dîme.


Pour ce qui est des cimetières, lieux propices à la découverte bien souvent du plus vieux monument de la région, il faudra bien faire la distinction entre la croix commune, celle qui nous intéresse ici, et les croix des pierres tombales, individuelles qui remplissent la même fonction de miséricorde mais à titre privé, ce qui les exclut de ces pages consacrées, entendons-nous, aux édifices publics.






CROIX MONOLITHES DU VEXIN FRANCAIS         CROIX MONOLITHES DE HAUTE-NORMANDIE

CROIX HOSANNIERES         CROIX EN FER FORGE

CROIX EN PIERRE         AUTRES CROIX EN PIERRE

RETOUR CFPPHR


Inventaire des croix anciennes - C.F.P.P.H.R. © 2017 - villedenevers@free.fr